julie lobato

du 22 au 26 février 2021

résidence musique et poésie

 

Dans ce récital à une voix, où vibrent à l'unisson les voix feutrées de celles qui lui ont soufflé ces chants, Julie nous partage des airs glanés lors de ses voyages vers l'est « Stin Anatolí ».

Elle nous invite dans une intimité tissée avec ces musiques qui ont réveillé son désir de chanter, de plonger dans une substance musicale d'ailleurs qui résonne en elle comme un ici et maintenant.

« Sous les mains d'un autre les airs prenaient une figure nouvelle. » Jérôme Clerc

Des tambours qui chantent sous ses doigts, des rythmes-territoires avec leur manière particulière de couler. Une voix qui danse entre les notes comme le mouvement du danseur entre chaque pas, et les cordes d'un luth qui résonnent dans le ventre du noyer de Gulhané. Ici les langues sont d'abord poésie, les chants témoignages d'humanité, et l'improvisation une chance de se laisser traverser par la beauté du monde.