KOLINGA

musique du monde

Après 4 ans d'existence, un album : Earthquake, et près de 150 concerts en duo, le groupe Kolinga se sépare des loopers pour donner à sa musique une autre dimension en intégrant de nouveaux musiciens. Du français à l'anglais en passant par le lingala, langue du Congo cher à la chanteuse Rébecca M'Boungou, leurs chansons qui puisent dans les racines de la "Black Music", n'en sont que plus intenses et généreuses. Avec elle, Arnaud Estor à la guitare, Jérôme Martineau-Ricotti à la batterie, Nico Martin à la basse, Jérémie Poirier-Quinot aux claviers, choeurs et flûte traversière, et enfin Vianney Desplantes à l'euphonium et au flugabone, sont autant de personnalités musicales éloignées qui en vérité parlent le même langage, celui de la musique ressentie qui nous invite à un voyage singulier, mais aussi celui du groove, de la transe enivrante et des rythmes ancrés.