NICOLAS HENRY

Les cabanes imaginaires autour du monde est un ensemble d’images et de témoignages de communautés à travers le monde. Nicolas Henry développe des thématiques humaines universelles telles que l’enfance et l’adolescence face à l’histoire, les femmes, le droit de choisir son amour, la discrimination, l’écologie, la liberté et la mort.

L’enjeu de ce projet s’est rapproché au fil du temps de celui d’un théâtre itinérant. Les installations de grands formats sont réalisées en extérieur avec l’aide d’une partie du village ou du quartier. Ces héros d’un jour montent sur scène, acteurs de leur propre histoire, la parole s’élève pour créer un dialogue avec l’ensemble de leur communauté.

Nicolas Henry consacre également une partie de son œuvre aux esprits de la forêt, ce qui n’est pas pour déplaire à notre association qui y a vu le jour.

Il a imaginé une fresque picturale où un être fantastique appartenant aux légendes et contes d'ici, un "Chevalier Gascon", serait condamné à chasser les étoiles afin de trouver sa voie, enlisé dans les limbes d’une rivière jonchée des morts dont il est le faiseur de peine. 

 

Sa deuxième composition est inspirée directement de la chapelle Saint Augustin qui fut jadis, selon la légende, le point d’arrivée du « Chemin des Dames » où les jeunes filles à marier des villages alentours venaient y rencontrer les hommes des riches familles locales.

du 20 au 26 janvier 2021

résidence installation et photographie