voir-venir exposition collective

patxi berge
charlotte el moussaed
nobuyoshi takagi

DU 8 AU 30 OCTOBRE

VERNISSAGE LE SAMEDI 8 OCTOBRE - 18h

Entrée libre

CHAPELLE

 

Ouvert les mercredis, samedis, dimanches de 15h à 18h

En semaine sur réservation

Médiation / visites commentées en présence de Nobuyoshi Takagi les dimanches 9,16 et 23 octobre à 16h (à partir de 6 ans)

NOBU_2.jpg

EXPO PHOTOS

Laisser les murs de la chapelle vides et exposer des photos sur une table. Ni volonté esthétique ni proposition scénographique, mais plutôt l’envie d’évoquer la condition du photographe ; une démarche fragile de quelqu’un qui doute et qui s’englue dans une recherche sans fin ; des gigaoctet de données, des tiroirs remplis de pellicules qui attendent de passer en labo, d’être trempées dans des révélateurs, rincées, épinglées, séchées, re-cadrées, annotées, archivées.
La vie du photographe est faite d’images qui ne re-verront jamais la lumière qui a su les saisir.
Patxi, Charlotte et Nobu ne font pas les mêmes images.
Mais quand je fouille dans leurs photos c’est comme si je créais une discussion de souvenirs qui ne sont pas les miens.
J’ai voulu me pencher dans leur(s) doute(s) et y puiser quelques photos.
J’ai voulu me pencher dans leur(s) photo(s) et y puiser quelques doutes.

Une chapelle qui ne croit plus en dieu pourrait-elle abriter nos doutes existentiels ?

BASTIEN COSSON, COMMISSAIRE D'EXPOSITION

patxi berge
Né en 1988 à Bayonne. Vit et travaille à Berlin (Allemagne).

Dans sa pratique artistique, il n’exclut aucun médium et se plaît d’ailleurs à en explorer autant que possible. Plutôt que d’être une affirmation, son travail est avant tout une tentative de reformulation. Jouant avec les représentations qu’il envisage comme des concepts à redéfinir de façon permanente, ce que donne à voir son travail n’est pas seulement un ensemble

de choses, mais surtout un ensemble de doutes à propos des choses.

Quelques travaux de Patxi Bergé sont acquis en France par les FRAC Aquitaine et Limousin, ce qui lui permet de participer à des expositions collectives dans un contexte institutionnel. Mais il se plaît aussi à faire des expositions plus intimes, que ce soit au bord de la mer, dans un immeuble en construction ou sur un panneau d’affichage.

charlotte el moussaed
Née en 1987 à Paris. Vit et travaille entre Biarritz et Paris.
Charlotte El Moussaed est diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris depuis 2013 et de l’école Documentaire de Lussas en 2020. Lors d’expériences professionnelles, d’expositions et de résidences elle a développé des sujets qui font désormais partie de son corpus de travail : la traduction, réflexion sur les langues orales et visuelles et l’enjeu des corps à l’image, aussi bien en film qu’en photographie.
Le questionnement sur le portrait et la présence humaine sont des enjeux qui l’animent profondément.

nobuyoshi takagi
Né en 1982, vit et travaille entre Bayonne et Paris.
Après l’obtention d’un Dnap à l’ESAC de Pau, et une quatrième année à L’EBABX de Bordeaux, Nobuyoshi Takagi est parti en stage auprès du photographe Toshiya Momose au Japon. Il participa ensuite à une résidence de trois mois à la galerie Polystar à Istanbul.
Il s’en suit diverses participations à des projets (Projet TOD durant la Biennale Evento à Bordeaux) ou expositions collectives à Bordeaux, Fukuoka, Paris, Nantes ou Istanbul et deux micro éditions édités chez Bakkal Press (Istanbul).

bastien cosson
Né en 1988 à Bayonne, vit entre Paris et le Pays-basque.
Bastien Cosson développe une pratique de la peinture qui l’entraine régulièrement à s’éloigner de la surface de la toile. Les questions de contextes et d’autonomie de diffusion sont des éléments essentiels à sa peinture. Celle-ci est sociale, transitive, elle a besoin de s’ouvrir un maximum au monde en intégrant les contextes sociaux et politiques qui les sous-tendent pour espérer devenir à son tour une plateforme de discussions.
Bastien Cosson a fondé un espace d’art nommé Palette Terre dans une pièce de son appartement
parisien, tout en exposant son travail dans des lieux comme Treize (Paris), le Frac Aquitaine
(Bordeaux), le Frac Ile-de-France (Paris), Enterprise Projects (Athènes), Apes&Castles (Bruxelles)…